Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 17:25

J’ai été intrigué par cet écrivain qui faisait souvent allusion sans s'en rendre compte sans doute à notre cuisine et ses termes…

 

Je voulais vous en faire profiter.

 

Après avoir lu ce poème sur les asperges, je les dégusterais dorénavant d’une autre manière… Par exemple, dans la vinaigrette je rajouterais une pincée de sucre, juste pour adoucir ce goût amer.

 

Cette poésie sur le Piano !!! Nous qui passons du temps dessus pour y rissoler, dorer, flamber, mijoter et j’en passe, ne croyez vous pas qu’il dort en nous et qu’il ne se refermera jamais… 

Extraits des deux poèmes  de Caroline :  

 

Le goût des asperges  

Ma grand-mère, assise sur un tabouret pliant en bois, trop bas pour ses longues jambes, ne prenait pas beaucoup de place, dans un coin du marché couvert, le samedi matin. Sur une petite table de camping bleue, elle disposait ses asperges blanches.

C'était mon grand-père qui, dans le cabanon au fond du jardin, se chargeait de former des bottes parfaitement identiques retenues par de gros élastiques de caoutchouc marron, tâche dont il s'acquittait avec une application et un sérieux quasi-religieux.

Le printemps est là, et ses asperges, qui ont toujours pour moi le goût un peu amer des choses qui ne sont plus. 

 

 

Piano

Dans ma poitrine dort un piano. 

Il s’est refermé, un jour, 

Sur les mains de l’enfant qui jouait.  

L’enfant a crié. 

Sur ses cordes métalliques, le piano a conservé 

La sonatine malhabile que l’enfant n’a jamais achevée.  

Parfois, dans ma poitrine, le piano se réveille, 

Soulève la poussière qui cherche à l’étouffer 

Et joue la sonatine sans pouvoir l’achever. 

Toujours, un cri d’enfant, 

Et le piano se tait. 

Je voudrais l’oublier, cet encombrant piano 

Qui pèse sur ma poitrine comme un oiseau mort. 

L’exposer à la pluie pour que la rouille, 

Bataillon de souris, 

Ronge ses cordes métalliques. 

Le déposer sur un brasier

Et le voir lentement se consumer,  

Inoffensif amas de cendres. 

Mais il sent la menace qui le guette  

Et court se réfugier au plus près de mon cœur, 

Dont le timide battement

S’efface peu à peu

Après un long soupir. 

Prix Simone Landry 2005

 

Son site :

http://dionysosetcalliope.over-blog.fr/

Repost 0
Published by jean-yves - dans Coups de coeur
commenter cet article
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 16:29

Aujourd'hui, j'ai eu envie de rendre hommage à mon ami René, qui sait si bien parler de sa passion pour la cuisine qu'il donne envie de frire, de mijoter, de chinoiser, d'émulsionner, bref de créer...
Ha! que c'est bonnnn de le connnnaitre!!!

Il a bien voulu me transmettre cette recette qui correspond très bien à ma vision de la gastronomie, à la fois audacieuse et respectueuse de notre patrimoine culinaire.

N'hésitez pas à le contacter pour un éventuel conseil, je suis sûr qu'il se fera un plaisir de vous répondre. rene@gastronomie.com

Ha! j'ai oublié de vous dire qu'il a gagné la première édition du concours de la MEILLEURE RECETTE DE TRIPES lors de la féria d'Alès. C'est quand même une reférence, parce qu'il y a beaucoup d'amateurs de tripes sur Alès. D'ailleurs on les appelle "les mange-tripes". Et si on lui demandait de nous communiquer sa recette, qu'en pensez-vous...?

Glace à l'huile d'olive du bon René


 - 1 demi-litre de lait entier

- 250 gr de crème fraîche entière

- 150 gr de sucre

 - 5 jaunes d’œufs 

- 1 gousse de vanille


 - 15cl d'huile d'olive de votre choix ou 10cl si elle est
parfumée

- Faites chauffer le lait avec la crème et la gousse de vanille fendue.

 - Travailler les jaunes d’œufs et le sucre au fouet jusqu'à
blanchissement

- Incorporer petit à petit le lait chaud sans cesser de remuer avec une cuillère et remettre sur feux doux jusqu'à ce que le mélange "nappe" celle-ci.


 - Incorporer l'huile d'olive et laisser refroidir.


 - Turbiner et laisser prendre avant de déguster.

 

Repost 0
Published by jean-yves - dans Coups de coeur
commenter cet article
12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 08:44

Aussi paradoxal que ça puisse paraître, on peut maigrir quand on aime bien manger. La preuve.

 

 

 

C'est un de mes clients qui venait de perdre 35kg grâce à un régime qui m'a permis de prendre conscience que j'étais en surpoids et qu'il était possible d'y remédier. Il m'a donné le secret de son régime basses calories et, en parallèle, je me suis mis à pratiquer la course à pied, alors que je n'avais  plus fait de sport depuis 20 ans.

 

Ma « recette » pour maigrir

 

Ustensiles

 

Une balance pour pouvoir peser les aliments

Un tableau des calories (en vente en librairie)

Un cahier et un crayon.

Une bonne dose de connaissance de la règle de 3

 

 

Marche à suivre

 

La première semaine, manger comme d'habitude, mais peser tous les aliments consommés (sans tricher) et tout noter sur le cahier. Calculer tous les jours, le nombre de calories consommées.

Ex: 100g, d'huile d'olive = 1000 calories, soit 100cal. pour une cuillère à soupe;

1 verre de vin = 90 calories; une tranche de pain de campagne = 26 calories; un pain au chocolat = 278 calories; un portion de pizza chez un boulanger = 271 calories!

 

En faisant ce relevé, on s'aperçoit vite que l'on ingurgite près de 4000 calories/jour, alors que pour un homme sédentaire, il faut 1800 cal/jour et 2200 pour quelqu'un d'actif.

 

Pour pouvoir perdre du poids, j'ai fait des repas à 900 calories/jour. Pour cela, certains aliments sont à proscrire : les pizzas, l'huile, le beurre le boeuf, le pain, les biscuits et pâtisseries, les sucreries, les boissons sucrées, les alcools. Bref tout ce qu"on aime et qu"on ne trouve pas sur Koh Lanta! (la preuve: ils maigrissent tous).

 

Une journée type à 900 calories

Le matin, une orange pressée

Dans la matinée, du café ou thé sans sucre et de l'eau

A midi, une grosse tomate, juste salée et poivrée, avec un peu d'ail et de persil pour donner du goût, 300g. de légumes cuits à la vapeur (haricots verts, carottes, courgettes), 160g. de poisson blanc (cabillaud, colin) cuit dans un court bouillon (avec un cube de bouillon de légumes Bjorg) ou de blanc de poulet cuit à la poêle sans matières grasses ou à la vapeur, une biscotte avec une portion de fromage allégé, un yaourt à 0% non sucré, une pomme.

Entre les repas, boire beaucoup d?eau, manger éventuellement une pomme si on a faim à 4h.

Le soir, 400g. de salade composée (tomates, carottes râpées, concombre, salade verte), assaisonnée avec 6g de moutarde, 6g de vinaigre, 8g d'huile d'olive, 20g d'eau, sel et poivre; 2 tranches de jambon de poulet ou de dinde; cornichons à volonté et moutarde; un biscotte et une portion de fromage allégé; un fruit et une compote sans sucre.

 

Le samedi midi, remplacer la portion de légumes par une assiette de pâtes sans matières grasses. (Enfin des pâtes!), le reste ne change pas.

Enfin, arrive le dimanche tant attendu, où vous pouvez manger à midi un repas normal (sans exagérer quand même!), avec une entrée, un plat et un dessert. Remplacez la biscotte par une tranche de pain. Et autorisez-vous un bon verre de vin. Savourez ce repas sans culpabiliser, il est votre récompense pour tous efforts de la semaine, et il vous aidera à attaquer la semaine suivante. Il faut continuer à noter ses repas, et chercher des produits à basses calories, pour pouvoir varier les menus. Le fait d'écrire les calories encourage à continuer. Entre les repas, en cas de faim, on peut s'autoriser à manger un fruit ou un fromage allégé avec une biscotte. Le but est de se sentir bien, pas de tomber malade!

 

Les résultats ne sont pas forcément aussi rapides qu'on le souhaiterait. Il faut du temps pour purger l'organisme. Au bout de 15 jours, on doit perdre de 300 à 400g  par jour.

Pour accélérer la perte de poids, il est recommandé de pratiquer une activité physique (un footing de 30 à 40 minutes sans forcer trois fois par semaine, en buvant beaucoup d'eau et en s'étirant après chaque séance). Surtout, n'en faites pas trop, tant que vous n'êtes pas habitués, vous risquez de vous blesser.

 

Quand on a atteint le poids recherché (celui dans lequel on se sent bien), il ne faut pas pour autant se remettre à manger n'importe quoi. Les bons réflexes adoptés pendant le régime doivent permettre de ne pas trop regrossir et de manger plus sainement. Evitez les excès de graisses et de sucres (réserver ce plaisir pour le dimanche par exemple). Privilégiez les fruits et les légumes. Mangez des viandes blanches plutôt que des viandes rouges, du poisson à la vapeur plutôt qu'en sauce ou au beurre.

 

En conservant une activité physique régulière (trois fois par semaine), on peut se permettre de manger raisonnablement les choses qu'on aime, sans prendre de poids. Une fois  par semaine, il est recommandé d'aller courir à jeun pour puiser dans les réserves. C' est ce que je fais le dimanche, pour compenser ma gourmandise. Mais cela ne suffit pas pour  maigrir.

 

En cas de reprise de poids, ne pas attendre trop longtemps pour reprendre le régime, et réviser ses calories, qu'on a tendance à oublier un peu trop vite.

 

Voilà comment, aujourd'hui, j'arrive à me faire plaisir en mangeant et à rester « svelte et séduisant » J !

 

 

 

Bon courage! Et n'oubliez pas: à deux c'est mieux!

undefined

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by jean-yves - dans Coups de coeur
commenter cet article

Présentation

  • : Un cuisinier chez vous
  • : Passionné de cuisine, je souhaite vous faire partager mes conseils et recettes. Les chanceux qui habitent dans le Gard peuvent rejoindre mon association "la Table des Epicuriens" pour tous les gourmands et gastronomes...
  • Contact

 

 



Avec personnalité, humour, élégance, folie, passion...

Selon vos préférences.



Formé comme apprenti-boucher sur le tas dès l'âge de 14 ans (métier auquel j'ai renoncé pour me consacrer à la commercialisation de produits régionaux), j'ai appris à aimer la cuisine dès mon plus jeune âge, près des fourneaux où officiait Janine, ma mère, à qui je réclamais constamment de "pastrouiller les farces" quand elle préparait ses cannellonis. Excellente cuisinière, ma mère nous a donné le goût de la cuisine du soleil, cette cuisine Languedocienne qui fleure bon les herbes de garrigue, la tomate et l'huile d'olive. J'ai donc mis la main à la pâte de très bonne heure. J'ai progressé tout seul dans la cuisine raffinée, lisant des livres. Mes chemins d'inspiration sont riches: la cuisine traditionnelle cévenole et languedocienne, les fêtes et cuisine du cochon (à laquelle je participe pour les découpages), toutes les nouvelles cuisines, comme celles de Bras (mon mentor), Nutile (ma référence), Pourcel (le goût), Lignac (son appétence), Pic (sa classe) ou Marx (son coté futuriste).  

Mes moments de libre, je les passe à préparer des dîners raffinés pour les amis qui me le commandent. Mieux même, ma passion pour la cuisine m'a conduit sur les pistes du marathon. Que faire en effet quand on aime "la bonne cuisine" ou "le bon mangé" comme disait mon grand-père et qu'on veut rester svelte et séduisant? Courir! Je suis devenu marathonien pour pouvoir continuer à profiter des plaisirs de la table. Et cela m'aide à cultiver mon épicurisme - se contenter de peu, mais du beau et de l'essentiel.  

Enfin, ce qui me fait le plus plaisir, c'est de partager des moments de joie. Quelle merveilleuse école de bonheur que la table partagée. Tout s'oublie, les soucis, les différences, et l'on apprend à s'apprécier en tant que convives car la cuisine et la dégustation rapprochent... 

C'est dans cet esprit que j'ai créé ce blog, pour partager avec vous quelques-uns de mes secrets culinaires...

Activités

La Table des Epicuriens 
Association Loi 1901
N° W301001239

 

- Cours de Cuisine

- Repas à Thème

- Semaine du Goût

- Visite des Marchés Ruraux

- Slow Food

- Fête du Cochon
(Charcuterie de cochon fermier avec recettes cévenoles) 

- Visite de caves
        _________

Les Gourmandises de Sébastien Bras







link
link
link
link

Jérôme Nutile




Recette du chef "Il était une fois la tomate" en vidéo
link

Un diner presque parfait à Marseille
Le 2 mai 2008

link





link


 

link



Olivier Roellinger

Afficher l'image en taille réelle






http://www.cuisine-corsaire.fr/videos.htm
http://maisons-de-bricourt.com/

Catégories