Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 07:45

 
Soupe au pistou
 

 

 

Je prends enfin le temps de vous livrer une nouvelle recette. Avec une pensée spéciale pour Hélène… 

 

Ingrédients pour 6 personnes

 

Pour la soupe: 

 

 

- 250 g de haricots verts et 250 g de haricots crochus (si vous en trouvez, sinon remplacez par la même quantité de haricots verts) 

- 250 g de haricots plats 

- 250 g de haricots blancs (cocos de Paimpol) écossés 

- 250 g de haricots rouges (cocos du Chili) écossés

- 2 carottes 

- 2 pommes de terre 

- 2 tomates Russes mondées et épépinées 

- 150 g de macaroni 

- 200 g de comté râpé 

 

 

Pour le pistou:  
(à ne pas confondre avec un Pesto où l'on rajoute du Parmesan et des pignons de pin)

 

 

- 1 gros bouquet de basilic

- 2 gousses d’ail

- huile d’olive (environ 20 cl) 

- sel et poivre du moulin 

 

 

Préparation 

 

 

Préparez la moitié du pistou pour la  cuisson de la soupe en pilant dans un mortier une gousse d’ail avec la moitié du bouquet de basilic et 10 cl d’huile d’olive, mélangez le tout. 

Faites chauffer 3 litres d’eau salée (30 g de sel environ) et poivrée dans une grande marmite.

Coupez les haricots verts et plats en petits morceaux. Epluchez les carottes et les pommes de terre et taillez-les en dés de 1cm. Coupez les tomates en gros dès. 

 

Dès que l’eau frémit, ajoutez tous les haricots avec la tomate et le pistou. Laissez cuire environ 5 minutes, puis ajoutez les dés de pommes de terre et de carottes et rajoutez de l'eau si nécessaire. 

Faites cuire sans couvrir  jusqu’à ce que tous les légumes soient presque cuits (pendant une vingtaine de minutes environ). Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si besoin. 

 

Dix minutes avant de servir, faites chauffer la soupe et ajoutez-y les macaronis. Préparez la deuxième moitié du pistou. Lorsque les pâtes sont cuites, dressez aussitôt la soupe dans une assiette creuse. Parsemez de Comté râpé et ajoutez une cuillère à soupe par assiette de pistou. 

 

 

Dégustez sans attendre. Explosion de saveurs en bouche garantie!  

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves - dans recettes
commenter cet article

commentaires

Marie Cuisine 23/08/2007 08:49

C'est vrai ca, cela fait un bail que tu n'as plus publié !!
Un excellent retour, avec une soupe bien de saison, même pour nous avec ce temps maussade !!! Depuis le temps que j'ai envie d'en réaliser une... je crois que je vais me laisser tenter.  Ravie de te retrouver. Bises, Marie

Présentation

  • : Un cuisinier chez vous
  • : Passionné de cuisine, je souhaite vous faire partager mes conseils et recettes. Les chanceux qui habitent dans le Gard peuvent rejoindre mon association "la Table des Epicuriens" pour tous les gourmands et gastronomes...
  • Contact

 

 



Avec personnalité, humour, élégance, folie, passion...

Selon vos préférences.



Formé comme apprenti-boucher sur le tas dès l'âge de 14 ans (métier auquel j'ai renoncé pour me consacrer à la commercialisation de produits régionaux), j'ai appris à aimer la cuisine dès mon plus jeune âge, près des fourneaux où officiait Janine, ma mère, à qui je réclamais constamment de "pastrouiller les farces" quand elle préparait ses cannellonis. Excellente cuisinière, ma mère nous a donné le goût de la cuisine du soleil, cette cuisine Languedocienne qui fleure bon les herbes de garrigue, la tomate et l'huile d'olive. J'ai donc mis la main à la pâte de très bonne heure. J'ai progressé tout seul dans la cuisine raffinée, lisant des livres. Mes chemins d'inspiration sont riches: la cuisine traditionnelle cévenole et languedocienne, les fêtes et cuisine du cochon (à laquelle je participe pour les découpages), toutes les nouvelles cuisines, comme celles de Bras (mon mentor), Nutile (ma référence), Pourcel (le goût), Lignac (son appétence), Pic (sa classe) ou Marx (son coté futuriste).  

Mes moments de libre, je les passe à préparer des dîners raffinés pour les amis qui me le commandent. Mieux même, ma passion pour la cuisine m'a conduit sur les pistes du marathon. Que faire en effet quand on aime "la bonne cuisine" ou "le bon mangé" comme disait mon grand-père et qu'on veut rester svelte et séduisant? Courir! Je suis devenu marathonien pour pouvoir continuer à profiter des plaisirs de la table. Et cela m'aide à cultiver mon épicurisme - se contenter de peu, mais du beau et de l'essentiel.  

Enfin, ce qui me fait le plus plaisir, c'est de partager des moments de joie. Quelle merveilleuse école de bonheur que la table partagée. Tout s'oublie, les soucis, les différences, et l'on apprend à s'apprécier en tant que convives car la cuisine et la dégustation rapprochent... 

C'est dans cet esprit que j'ai créé ce blog, pour partager avec vous quelques-uns de mes secrets culinaires...

Activités

La Table des Epicuriens 
Association Loi 1901
N° W301001239

 

- Cours de Cuisine

- Repas à Thème

- Semaine du Goût

- Visite des Marchés Ruraux

- Slow Food

- Fête du Cochon
(Charcuterie de cochon fermier avec recettes cévenoles) 

- Visite de caves
        _________

Les Gourmandises de Sébastien Bras







link
link
link
link

Jérôme Nutile




Recette du chef "Il était une fois la tomate" en vidéo
link

Un diner presque parfait à Marseille
Le 2 mai 2008

link





link


 

link



Olivier Roellinger

Afficher l'image en taille réelle






http://www.cuisine-corsaire.fr/videos.htm
http://maisons-de-bricourt.com/

Catégories