Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 15:42



Variation sur un trio classique: figues, chèvre et noix.



Pour quatre personnes

Carpaccio de figues à la vanille
Peler des figues, les tailler en tranches et les disposer dans un plat creux.
Réaliser un sirop avec 500ml d'eau, 250g de sucre et une gousse de vanille fendue et grattée. Porter à ébullition. Verser le sirop sur les figues, et laisser macérer au frais.

Pour un meilleur résultat (deuxième photo), couper les figues en deux et les laisser macérer une nuit dans le sirop de vanille. Le lendemain, aplatir chaque demi figue entre deux feuilles de papier sulfurisé ou de palstique alimentaire, à l'aide d'une casserole. placer au congélateur. Au moment de servir, enlever délicatement le papier et disposer les tranches de figue sur les assiettes. Attention, les tranches dégèlent très vite et se cassent facilement, il vaut mieux les sortir au fur et à mesure.

Biscuit craquant aux noix
Faire mousser un blanc d'oeuf à l'aide d'un fouet. Ajouter 125g de noix râpées et 100g de sucre cassonade. Malaxer pour former une pâte. Etaler finement entre deux feuilles de papier cuisson. Détailler des biscuits à l'aide d'un emporte pièce. Faire cuire 15min th.7. Les biscuits doivent être bien dorés et craquants.

Glace à la faisselle de chèvre
Egoutter deux pots de faisselle de chèvre. Ajouter une cuillère à soupe de miel liquide (acacia ou lavande) et un zeste de citron finement râpé. Fouetter au batteur électrique pour obtenir une texture crémeuse. Faire prendre au congélateur ou dans une sorbetière.

Pour le dressage, nous avons fait trois essais. Pour la première version le biscuit aux noix a été réduit en poudre et tassé dans un cercle, puis recouvert des tranches de figues. Pour la deuxième , nous avons aplati les figues en carpaccio très fin et pour la troisième version, le biscuit a été haché au couteau et parsemé sur les tranches de figues, comme pour un crumble. A vous d'inventer autre chose...

Partager cet article

Repost 0
Published by jean-yves - dans recettes
commenter cet article

commentaires

trinidad 24/09/2008 13:27

moi j'aime tout, et ces mélanges me séduisent !!! bravo !y'en a une qui est encore toute esmoutillée de ce WE festif !! quelle veinarde!

Georgiana 23/09/2008 21:42

Je vais surement faire des jaloux...j'ai eu la chance de gouter a ce melange super surprenant et si bon!!!! Merci a tous les deux pour ce weekend inoubliable, tout en simplicite, comme vous!

Yann 22/09/2008 18:48

Ton blog est vraiment tres sympathique.On y sent beaucoup de générosité.Yann

Marie Cuisine 07/09/2008 23:37

Trois versions, toutes aussi tentantes ls unes que les autres. Ravie de te relire. Bises, Marie

Olala 03/09/2008 15:23

Contente de te voir de retour sur ton blog ! Tu m'as bien manqué ces dernières semaines :)Bravo pour cette trilogie de dressage avec ce trio d'ingrédients !!Pour ma part je préfère la dernière variation qui donne vraiment très envie je trouve...BisesOlala

Présentation

  • : Un cuisinier chez vous
  • : Passionné de cuisine, je souhaite vous faire partager mes conseils et recettes. Les chanceux qui habitent dans le Gard peuvent rejoindre mon association "la Table des Epicuriens" pour tous les gourmands et gastronomes...
  • Contact

 

 



Avec personnalité, humour, élégance, folie, passion...

Selon vos préférences.



Formé comme apprenti-boucher sur le tas dès l'âge de 14 ans (métier auquel j'ai renoncé pour me consacrer à la commercialisation de produits régionaux), j'ai appris à aimer la cuisine dès mon plus jeune âge, près des fourneaux où officiait Janine, ma mère, à qui je réclamais constamment de "pastrouiller les farces" quand elle préparait ses cannellonis. Excellente cuisinière, ma mère nous a donné le goût de la cuisine du soleil, cette cuisine Languedocienne qui fleure bon les herbes de garrigue, la tomate et l'huile d'olive. J'ai donc mis la main à la pâte de très bonne heure. J'ai progressé tout seul dans la cuisine raffinée, lisant des livres. Mes chemins d'inspiration sont riches: la cuisine traditionnelle cévenole et languedocienne, les fêtes et cuisine du cochon (à laquelle je participe pour les découpages), toutes les nouvelles cuisines, comme celles de Bras (mon mentor), Nutile (ma référence), Pourcel (le goût), Lignac (son appétence), Pic (sa classe) ou Marx (son coté futuriste).  

Mes moments de libre, je les passe à préparer des dîners raffinés pour les amis qui me le commandent. Mieux même, ma passion pour la cuisine m'a conduit sur les pistes du marathon. Que faire en effet quand on aime "la bonne cuisine" ou "le bon mangé" comme disait mon grand-père et qu'on veut rester svelte et séduisant? Courir! Je suis devenu marathonien pour pouvoir continuer à profiter des plaisirs de la table. Et cela m'aide à cultiver mon épicurisme - se contenter de peu, mais du beau et de l'essentiel.  

Enfin, ce qui me fait le plus plaisir, c'est de partager des moments de joie. Quelle merveilleuse école de bonheur que la table partagée. Tout s'oublie, les soucis, les différences, et l'on apprend à s'apprécier en tant que convives car la cuisine et la dégustation rapprochent... 

C'est dans cet esprit que j'ai créé ce blog, pour partager avec vous quelques-uns de mes secrets culinaires...

Activités

La Table des Epicuriens 
Association Loi 1901
N° W301001239

 

- Cours de Cuisine

- Repas à Thème

- Semaine du Goût

- Visite des Marchés Ruraux

- Slow Food

- Fête du Cochon
(Charcuterie de cochon fermier avec recettes cévenoles) 

- Visite de caves
        _________

Les Gourmandises de Sébastien Bras







link
link
link
link

Jérôme Nutile




Recette du chef "Il était une fois la tomate" en vidéo
link

Un diner presque parfait à Marseille
Le 2 mai 2008

link





link


 

link



Olivier Roellinger

Afficher l'image en taille réelle






http://www.cuisine-corsaire.fr/videos.htm
http://maisons-de-bricourt.com/

Catégories